Grotte Chauvet – un des sites préhistoriques les plus remarquables au monde !

La réplique de la Grotte Chauvet, riche de dessins rupestres vieux de 36.000 ans, a accueilli samedi 25 avril 2015, ses premiers visiteurs, à Vallon-Pont-d’Arc (Ardèche).

La «Caverne du Pont d’Arc» est située à près d’un kilomètre à vol d’oiseau de la grotte originelle, découverte le 18 décembre 1994 par un trio de spéléologues amateurs : Jean-Marie Chauvet, Eliette Brunel et Christian Hillaire. Inscrite depuis juin dernier au patrimoine mondial de l’Unesco, cette dernière demeure fermée au public pour préserver le trésor qu’elle recèle.

Grotte-Chauvet – extrait du site http://cdn-lejdd.ladmedia.fr/

« Il s’agit aujourd’hui de relever un défi de taille: révéler au grand public, à l’échelle 1 (conforme à la réalité, ndlr), un des plus anciens joyaux de l’art pariétal connu mondialement pour son bestiaire exceptionnel de 425 représentations animales (14 espèces représentées) », ont précisé dans un communiqué les responsables du projet.

La grotte ornée du Pont d’Arc, dite grotte Chauvet-Pont d’Arc, contient parmi les premières expressions connues du génie artistique humain et plus de 1 000 dessins aux motifs anthropomorphes et zoomorphes d’une qualité esthétique exceptionnelle ont été inventoriés. Ils forment une expression remarquable de la première création artistique de l’homme, d’une excellente qualité et d’une grande diversité, tant dans les motifs que dans les techniques. La qualité artistique est soulignée par la maîtrise de l’utilisation des couleurs, l’association de la peinture et de la gravure, la précision des représentations anatomiques et la capacité à donner une impression des volumes et des mouvements.

La réserve de Biosphère permet de mettre en valeur de tels sites car ils permettent de retrouver notre identité et de rétablir des liens entre notre passé, notre présent et notre avenir, ainsi que de faire le lien entre diversité biologique et diversité culturelle. L’homme est indissociable de son environnement.